Union Internationale des Architectes

Prix d'Architecture Arabe

Liban

architecture arabe

prix régional

Le Prix des Architectes Arabes est une récompense internationale qui célèbre les meilleurs projets d’architecture conçus et réalisés par des architectes arabes dans le monde  entier, depuis les 8 dernières années. 

 

PHOTO: Le Centre Sheikh Nahyan par Fouad Samara à Balamand, Liban 

Présentation

Cette première édition, à l’initiative de l'Organisation des Architectes arabes et de l’Ordre des ingénieurs et des architectes du Liban, a eu lieu au Centre d’expositions Seaside, à Beyrouth du 25 au 28 octobre 2018. Les 35 projets présentés sur 9 différentes catégories seront présenté au Jury constitué par des architectes et des enseignants internationaux et arabes.

Lors de l'évenément de trois jours, le jury des Prix des architectes arabes a annoncé les lauréates dans toutes les catégories, et a soumit son rapport au Président de la Fédération des Ingenieurs et à l'Organisation des Architectes Arabes, M. Jad Tabet. 

L'évenément a créé une plateforme d’échange d’idées qui a permit de présenter les projets des écoles d’architecture du pays hôte, le Liban, ainsi que des expositions des acteurs dans le domaine de l’architecture, de la conception architectural à l’industrie de la construction, et des nouvelles technologies au développement de l’immobilier.   Les prochains Prix seront organisés tous les deux ans, dans un pays arabe différent.   

 

35 projets sélectionnés  

 

11 membres pour le grand Jury  

  

60 partenaires commerciaux travaillant avec les industries du bâtiment, montrant leurs produits dans une Exposition commerciale.  

 

10.000 participants du secteur professionnel et académique attendus.  

 

25 media couvrant l’évènement (T.V, Radio, journaux et Web)  

 

16 facultés d’Architecture du Liban, participant avec une exposition de projets d’étudiants.  

 

 

Résultats

Logements privés  

Hashim Sarkis: Courtyard Houses, Amchit, Liban 

Le jury a apprécié le travail d’ensemble de ces maisons construites pour une famille agrandie, qui, tout en respectant la topographie donne à chaque maison une vue particulière sur la mer et son espace propre. Malgré leur apparence simple, ces maisons individuelles offrent un degré élevé de sophistication et proposent une réinterprétation innovante de la typologie de la maison familiale.   

 

Logements Collectifs  

Ahmed Taha et Hattan Basrawi: Residence 577, Jeddah, KSA 

Le jury a sélectionné le projet de Taha & Basrawi pour l’articulation sensible d’un programme d’architecture complexe de 10 appartements distribuées sur 6 étages. L’ensemble tente une médiation avec son contexte, par l’utilisation de matériaux adéquats et certains détails comme l’insertion de petites cours qui divisent successivement les différentes unités de cet ensemble. Le projet s’insère de façon réussie dans son environnement, et propose une typologie qui favorise un futur agrandissement.    

 

Bâtiments publics  

Youssef aet Elias Anastas: Toulkarem Courthouse, Palestine 

La Toulkarem Courthouse est un bâtiment public significatif qui réaffirme la notion d’architecture civique de façon monumentale, bien que discrète.  La répartition du projet en deux blocs séparés et complémentaires a été une stratégie judicieuse, créant une relation dialectique entre les deux volumes. Le jury a apprécié la tentative des architectes de créer une structure qui exprime de façon claire sa fonction, tout en l’adaptant à son contexte par l’utilisation de matériaux locaux et de détails appropriés.  

 

Culturels et Éducatifs 

Tarik Zoubdi et Mounir Benchekroun: Wall of Knowledge, Maroc

Le jury a remarqué le soin des architectes dans la création d’un projet exemplaire d’école publique, malgré le petit budget alloué d’habitude à ce type de projets.  Le programme s’articule en trois volumes entourant l’espace public, et se présente toutefois comme un seul bâtiment très réussi dans son apparence générale. Le soin des détails et la qualité des espaces, sans perte de vue du concept général, sont remarquables.  

 

Réhabilitation

Rami Daher: Old Electricity Hangar, Jourdanie 

Le jury a voulu récompenser la réutilisation d’une relique de la période industrielle, faisant un compromis entre la conservation du patrimoine moderne de la ville de Amman, et portant en même temps, un éclairage sur l’importante question de la conservation du patrimoine contemporain, et non seulement les anciens bâtiments historiques. Avec ce projet, l’architecte a su donner à un bâtiment abandonné une importante fonction publique utile en y ajoutant un pavillon, et en le transformant en lieu vivant pour accueillir des évènements sociaux et des fonctions de la ville.  

 

Touristique et Récréatif  

Ammar Khammash: Dana Guest House, Jourdanie 

L’architecte a réussi a insérer cette maison d’hôtes placée dans un site difficile, en proposant une architecture en retrait qui permet à la nature à l’état brut de devenir le principal sujet. Le jury a remarqué la sensibilité avec laquelle l’architecte a travaillé dans ces conditions particulières, ainsi que son effort et son attention pour proposer une structure qui aurait le moindre impact dans une site qui ne demande pas une affirmation architecturale majeure.     

 

Lieux Commerciaux et de travail   

Saja Nashashibi: Capital Bank Amman, Jourdanie 

Ce projet de banque pour la banlieue de Amman a répondu avec succès, à la fois, aux exigences modernes d’un espace commercial, avec une bonne adaptation au contexte, et à la production d’une architecture qui reflète de façon significative, les questions liées à l’identité, au contexte et à la modernité.  Le jury a aussi apprécié l’articulation créative et sensible des espaces intérieurs, le très haut niveau des détails et la maîtrise du processus de construction.  

 

Espaces Publics 

Jaafar Toukan et Shadi Abdulsalam: Mahmoud Darwish Memorial, Palestine. 

Outre l’énorme valeur symbolique qui pourrait être attachée à un projet de cette nature, le projet pour le Mémorial et Park Mahmoud Darwish représente un assemblage magistral d’éléments discrets inclus dans une composition qui réinterprète un mémorial contemporain, et, par défaut, le concept de « monumentalité » ; il répond aussi à l’exigence du programme de créer des espaces muséaux et des équipements complémentaires. Le Jury a unanimement apprécié cette interprétation de monumentalité, pour un espace qui est devenu, grâce à sa popularité, un lieu au service d’une grande diversité d’évènements sociaux.  

 

Réligieux

Wael al Awar: Mosquée Al Waraqa, Dubai 

Ce projet de lieu de culte était exemplaire dans une catégorie, qui pose toujours un problématique d’équilibre entre l’originalité et l’innovation attendues et le respect de la tradition. La Mosquée Waraqa a su associer de façon remarquable les exigences fonctionnelles et rituelles d’une mosquée, tout en  réinterprétant le type traditionnel de façon contemporaine, au profit du contexte. La simplicité de la forme cache une articulation très sophistiquée des espaces qui consiste en une exceptionnelle capacité artistique de créer un espace spirituel significatif.   

 

 

 

 

 

 

Gagnant

Prix toutes catégories  

Fouad Samara: Sheikh Nahyan Center, Balamand, Liban 

Le « Prix toutes catégories »  a été décerné à travers une série de processus de désignation du Jury pour un bâtiment innovant qui, d’une certaine manière, exprime les valeurs auxquelles l’architecture arabe contemporaine aspire.  Le projet de Fouad Samara pour l’Université de Balamand a reçu le plus grand nombre de votes pour cette catégorie, pour son architecture audacieuse, sa résolution magistrale d’une ensemble complexe d’exigences ;  il respecte le contexte naturel et offre plusieurs opportunités d’interactions significatives entre les espaces internes et les espaces externes.  Le jury a aussi apprécié la présentation détaillée du projet et le soin apporté aux détails.  

 

Jury

Dr. Elie Haddad (Liban), Chair, Représentant de la Fédération des ingenieurs Arabes 

Dr. Soheir Hawas (Egypte)

Husni Abu Gheida (Jordanie)

Hassan Radoine (Maroc)

Hala Warde (Liban), architect

Dr. Bahjat Rashad Shahin (Iraq)

Dr. Mashary el Naim (Arabie Saoudite)

Suad El Amiry (Palestine)

Dr. Oqba Fakoush (Syrie)

Fabian Llisterri (Espagne), architecte, représentant UIA

Christos Christodolou (Egypt), architecte, représentant UMAR